Chers collègues et amis du Gerddes-Afrique,